Edouard Limonov Le salaud magnifique

Édouard Limonov quelle vie! poète underground en Russie, artiste fauché à New York, écrivain branché à Paris, politicien et prisonnier en Russie! Découvrez la vie de ce salaud magnifique. Un grand!

Vous connaissez Édouard Limonov? Écrivain russe, le meilleur que j’ai lu, les autres Russes me donnent envie de dormir, trop démodés.

Celui là est de notre temps, j’ai lu presque tous ses livres mais vous vous en foutez et vous avez bien raison.

Je vais plutôt vous parler de lui et pas de moi.

Limonov, poète underground en Russie

Petit délinquant dans son adolescence, Limonov grandit dans la ville de Kharkov sa ville natale en ex-URSS, oui pour les plus jeunes qui me lisent la Russie quoi mais en plus énorme.

A cette époque elle était un Empire qui faisait peur au monde.

Limonov raconte ses années de délinquance dans “Autoportrait d’un bandit dans son adolescence”.

“Un petit salaud” raconte ses années d’ouvrier dans une fonderie et ses amours un peu glauques et toujours intéressés.

Et Limonov, delinquant, poète underground sous Brejnev et dissident, se fait expulser de son pays natal par les autorités, au grand désespoir de ses parents, son père était militaire de carrière, cela fait tâche.

Les années de galère à New York

Alors voici Édouard Limonov et sa femme, une beauté glaciale russe, pour ceux qui aiment ce genre, exilés à New York.

Sa femme ne supportant pas la pauvreté, ni sûrement son mari, le plaque, et voici notre Édouard à New York sans un rond, qui loge dans un hôtel minable et crasseux, boit du vin qui brûle et se nourrit de soupe aux choux, car elle elle est bon marché et se conserve sans frigo.

Il a écrit inspiré de ses souvenirs et d’années de deche à New York “Le poète russe préfère les grands negres” qui l’a rendu célèbre et lui a permis de sortir de la galère, et l’inoubliable ” Journal d’un raté “.

Il crache sa haine dans des pages souvent magnifique, de la société occidentale ultra capitaliste qui transforme les gens en robots qui ne pensent qu’à gagner de l’argent.

Limonov se console avec des amours peu reluisants, et en s’habillant bronzé tout en blanc, beau et élégant bien que fauché. Mais avec toujours un couteau dans sa botte, habitude de ses années de délinquance en Russie.

Il vit sa pauvreté avec classe et élégance, et bronze en faisant de la gym sur le toit de son immeuble, vivant des maigres allocations américaines et continuant à écrire.

Limonov écrivain branché à Paris

Il se fait jeter par tous les éditeurs américains mais un jour la chance lui sourit, et il Paris le prend par la main.

Pourquoi Paris? Quel rapport?

Car dans ma ville natale, et oui, il a trouvé un éditeur ! Et voilà Édouard Limonov se retrouve à Paris, dans une chambre au Marais.

Rapidement il devient la coqueluche des intellectuels parisiens et Ardisson l’invite même à son émission de télé.

Lui fidèle à lui même et toujours provocateur, arrive à l’émission d’Ardisson habillé en grand uniforme de son père d’officier de l’armée rouge.

Les intellectuels l’adoptent, ses livres se vendent. Il devient du jour au lendemain écrivain branché à Paris! Très discipliné, il s’impose tous les matins une heures de pompes et d’haltères, avant d’ecrire chaque jour 7 heures d’affilées. Puis promenade dans Paris.

Édouard Limonov aurait pu en rester là, et rester à Paris et profiter de sa gloire médiatique et continuer à vivre de sa plume.

Et bien non. Fidèle à lui même et à ses convictions d’aventuriers, il choisit, en pleine guerre de Yougoslavie, de prendre parti pour les Serbes.

On le voit même sur place, en train de tirer avec l’armée Serbe à la mitrailleuse lourde. Regardez le ici sur Youtube.

Les caméras de la télévision française le filment. Cela lui coûtera sa carrière parisienne, car les intellectuels là-bas, anti-Serbes, ne lui pardonneront pas son engagement musclé.

Retour en Russie de Limonov, engagement politique

Édouard Limonov, plein de mépris pour les salonards parisiens comme il les appelle, retourne en Russie, car l’URSS effondrée, il se voit un destin national là-bas et fonde son propre parti politique national-bolchevique.

Il se fera même arrêter par Poutine, qui ne supporte pas sa concurrence, et jeter en prison pour traffic d’armes, tentative de coup d’Etat au Khazakstan et condamné à 14 ans de prison.

En prison, notre Édouard malgré son âge continue son régime quotidien de pompes et y écrit même quelques livres dont “Mes prisons”.

Il ressortira de prison au bout de 2 ans et non seulement n’aura pas fait les 14 ans requis mais en plus avec l’aura d’un héros pour la démocratie.

En France Édouard Limonov bien oublié et dont les livres se vendaient 1 euro au Quartier Latin (oui je les achetais là-bas) a retrouvé une grande popularité grâce au la biographie de Emmanuel Carrère “Limonov“.

Ses nouveaux livres sont même traduit en français, et les anciens introuvables sont republiés.

Édouard Limonov, tout content, a enfin pris sa revanche sur le petit monde parisien qui le boycotait depuis son soutient à la Serbie.

Et moi tout content, je suis fier de vous avoir parlé d’un de mes écrivains préférés.

Dan Assuied

Vous voulez en connaître plus sur la vie d’autres écrivains de caractère ? Lisez mes articles sur Mishima, Edward Bunker, et Harry Crews. Vous ne le regretterez pas.

Édouard Limonov écrivain à la vie bien remplie
Advertisements

2 thoughts on “Edouard Limonov Le salaud magnifique

  1. Salut Dan, merci pour cette excellente présentation de la vie et de l’oeuvre d’Édouard Limonov. Tu donnes vraiment envie à ceux qui ne le connaissent pas de la découvrir. Je suis d’accord avec toi pour dire qu’il s’agit d’un très grand.
    Connais-tu ce site consacré à Limonov ? Il y a pas mal d’infos récentes qu’on ne trouve pas dans le livre de Carrère :
    tout-sur-limonov.fr

    Liked by 1 person

  2. Merci José je lis les livres de Limonov depuis au moins 20 ans bien avant le livre de Carrère qui l’a relancé. Oui je connais le site dont tu me parles il est excellent, c’est le meilleur site sur Limonov que j’ai vu! Je suis content que tu as aimé mon article qui m’a coûté des heures de travail mais au moins il est complet. Merci à toi!

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this:
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close